21/01/2004

je crois qu'on peut si on veut !

         Je crois qu'on peut si on veut...C'est la devise de mon mari... Il s'apelle Justin et il porte bien son nom ! Ses parents sont morts quand il avait 16 ans pendant la guerre en 1994, assassinés par des soldats Tutsis qui voulaient occuper sa maison (C'était au Nord du pays : là où les troubles ont commencé..) Justin a échappé à la mort en se cachant dans les marais..."J'étais comme une bête" raconte-t-il " la nuit, je cherchais la nourriture dans les champs, je n'avais plus confiance en personne... Des soldats Hutus, complètement fous de haine, ont voulu m'enrôler pour tuer à mon tour, j'ai pu fuir une fois de plus et j'ai fini par me résoudre à l'exil, tellement j'avais peur..." En fait, c'est dans le camp de réfugiés de Goma que je l'ai retrouvé (nous nous étions bien souvent rencontrés, aux temps heureux, car il avait de la famille qui habitait près de chez nous) et pour moi qui était si seule dans ce camp où je n'avais pas retrouvé ma famille perdue, ce fut soudain comme un rayon de soleil dans un sombre jour de pluies ! Enfin un peu de bonheur ! Enfin un peu de chaleur ! Nous nous sommes donnés l'un à l'autre avec la fougue et l'insouciance de notre jeunesse ! Un curé nous a marié dans le camp : ce fut un mariage bizarre ...nous étions heureux tous les deux, mais nos parents nous manquaient... il y avait 500.000 rwandais dans le camp mais nous étions seuls au monde !

22:24 Écrit par monra | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

non and non pourqoi ments- tu

Écrit par : EGIDE | 04/03/2005

Les commentaires sont fermés.