30/04/2004

Je quitte ma maison

Après la mort de mon oncle, nous sommes restés prostrés et craintifs, ayant peur de l'avenir...Nous habitions dans les faubourgs aisés de Kigali et nous sentions bien que la guerre se rapprochait de nous : certains voisins étaient déjà partis, d'autres accusaient tous les Tutsis qui habitaient dans notre pays d'être des espions à la solde des envahisseurs ...On voyait la haine dans leurs yeux et maman était très très inquiète des répercussions d'une telle situation...Comme des millions d'autres rwandais, elle se décida de s'enfuir avec nous à l'extérieur du pays : elle avait de la parenté aux environs de Goma et de Bukavu : nous fîmes notre petit balluchon en hâte car la rumeur courait que les Tutsis Ougandais étaient aux portes de Kigali ! Mon Dieu, je crois que je n'oublierai jamais ce départ : mon dernier regard à "ma" maison, les larmes de maman, les pleurs des plus jeunes et nos bagages sur la tête, la peur au ventre, .....et surtout, oh oui, surtout les milliers et les milliers de Rwandais sur la route...comme nous, ils fuyaient la guerre et la haine...

23:39 Écrit par monra | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/04/2004

Le début de ma vie ...

J'ai eu une vie tout à fait bizarre où le malheur m'a toujours poursuivi mais où, à chaque étape, j'ai pu me relever grâce à des gens pleins de bonté... Pour commencer, j'étais toute petite quand mes parents sont morts tous les deux et que je me suis retrouvée orpheline avec ma grande soeur Christine... Mais au Rwanda, mon beau pays aux mille collines, on a le sens de la famille et  j'ai eu la chance d'être recueillie dans la famille du frère de mon père : ma tante Thérèse est devenue une vraie maman pour moi et j'ai pu grandir heureuse dans une famille nombreuse (car maman Thérèse avait 4 enfants plus jeunes que moi) : j'allais à l'école tous les matins (l'après-midi, les institutrices s'occupaient d'un autre groupe d'élèves qui prenaient notre place) et j'habitais une belle maison de briques. J'étais fière parce que mon "papa" était officier de l'armée rwandaise et il avait un bel uniforme ! Cela me paraît bien loin, ces jours heureux, car dans ce camp où je vis pour le moment en Angola, c'est vraiment la misère ... Je vous en prie dites-moi que vous me croyez ... Redonnez-moi un peu d'espoir !  MAIS QUI S'INTERESSE A UNE HISTOIRE COMME LA MIENNE ????


00:14 Écrit par monra | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/04/2004

le camp de réfugiés

Des camps de réfugié en Angola, il y en plusieurs...Chaque camp est géré par une association : le mien est géré par la Croix-Rouge internationale...C'est une association qui a fait énormément de bien pour les réfugiés que nous étions à Bukavu mais déjà alors ils ne se montraient pas trop organisateurs et se sont laissés submerger par la paperasse ... Ici, c'est pire ! Lors de notre "inscription" il y a à peine 6 mois, ils ont exigé des "papiers" ! J'aurais dû avoir une espèce de certificat issu de la CR de Bukavu ! Comme si, après 10 années de vie sauvage dans la forêt, la naissance de 4 enfants dans la forêt, après 1000 fuites éperdues devant des "chasseurs", après tant de difficultés vécues dans cette forêt, nous avions conservé des traces de notre passage à Bukavu !!! Résultat : pas de papier, pas d'inscription ! Je n'existe pas pour la CRI !!! Mais bien sûr, en Afrique, tout s'arrange plus ou moins : je peux rester sans être "inscrite"... Je n'ai pas toujours à manger, je dois acheter mes médicaments et nous nous débrouillons tant bien que mal pour survivre ... Maman et mes soeurs m'envoient quelques sous et nous vivotons, l'espoir au coeur de sortir un jour avec un petit pécule que maman mendie pour nous à des amis belges ... Peut-être vous ???! J'ai trouvé une image du camp de Bukavu en 1994 : j'y ai habité quelques temps ! Mon camp en Angola est plus petit mais il lui ressemble !

10:48 Écrit par monra | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

nostalgie...

Je pense à mon beau pays que je ne reverrai plus avant longtemps ... Nous sommes plusieurs centaines dans ce camp de misère avec cette même nostalgie qui vous colle à la tête ...

00:30 Écrit par monra | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/04/2004

bouteille à la mer...

Les naufragés sur une île déserte jetaient des messages à l'intérieur d'une bouteille, en espérant que quelqu'un la trouve et puisse les sauver... Ainsi, moi, Claudine, réfugiée avec mon mari Justin et mes 3 enfants, je jette ce blog dans l'océan des blogs, espérant que quelques personnes me comprennent et viennent me sauver par des paroles encourageantes. Ma vie vous sera racontée par petits morceaux...à bientôt ...

19:26 Écrit par monra | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/04/2004

merci ...

Merci à tous ceux qui m'aident finacièrement : les amis belges et de nombreux inconnus du web ont versé, sur le compte SOLRWABEL, des sommes plus ou moins grandes : je suis particulièrement touchée par les encouragements et les mots d'amitié qui me sont transmis par Monra..  Je pense que nous pourrons bientôt envisager d'émigrer sous des cieux plus hospitaliers, Justin est tout heureux d'avoir pu gagner quelques sous pour nous : il nous manque encore l'équivalent de 1000 € pour pouvoir partir ... Merci à tous ceux qui m'aideront à boucher ce trou ... Mais mon espoir est immense grâce à vous tous ... MERCI !


22:30 Écrit par monra | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/04/2004

L'HORREUR...!

C’est la catastrophe : on parle de fermer le camp !!! On dit qu’on va tous nous renvoyer au Rwanda… Des bruits horribles courent sur ces rentrées forcées : on est parqué dans des camps du côté de Bukavu et on « rééduque » les gens ! Les hommes sont enrôlés de force dans l’armée… Le gouvernement rwandais se serait entendu avec le gouvernement angolais pour nous expulser tous !  Sommes-nous donc du bétail que l’on peut ainsi forcer à changer de prairie ? J’ai peur … Qui pourra nous aider ??? 

 

02:20 Écrit par monra | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/04/2004

Y a-t-il quelqu'un pour me secourir ???

                                 

Au secours !!! Aidez-moi !!!

02:40 Écrit par monra | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |